upcycling
Eco-Consommation

C’est quoi l’upcycling ?

Après le recyclage, on passe à l’upcycle ! L’upcycling est une nouvelle pratique qui permet de valoriser les objets ou les produits usagés. L’upcycling donne une nouvelle vie plus qualitative à n’importe quel objet du quotidien.

C’est quoi l’upcycling ?

L’upcycling est traduit en français par surcyclage, cela signifie « recycler par le haut ». Il s’agit de faire du neuf avec du vieux, il rajoute une touche de qualité et du plus-value au produit définitif.
Le but étant de récupérer des matériaux ou bien même des produits, dont on ne se sert plus afin de créer des produits ou des objets de qualité supérieure.
Il faut avant tout s’approprier l’objet afin de lui donner une nouvelle vie haut de gamme, tout en pouvant détourner le produit de sa première vie.

Avec l’upcycling, généralement le produit d’origine est détourné afin d’en trouver une autre utilité.

Les origines de l’upcycling

Le terme upcycling est apparu pour la première fois dans les années 90. Il provient de Reiner Pilz, c’est un ex ingénieur reconverti dans l’architecture d’intérieur. Reiner Pilz disait que le recyclage classique était « voué à la destruction » pour parler downcycling, à l’upcycling « reprendre les produits inutilisés pour leur redonner de la valeur au lieu d’en perdre ».

L’upcycling provient des pays en voie de développement.
Nous connaissons mieux le recyclage, qui vise à recycler un produit avec une qualité médiocre ou égale au produit d’origine.
Alors qu’avec l’upcycling, la notion de valeur permet de donner au produit une touche plus esthétique que le recyclage en lui-même. A savoir que le recyclage impliquent des transformations qui utilise des dépenses en énergie et/ou en eau… Alors que l’upcycling ne transforme pas les produits chimiquement.

Les enjeux de l’upcycling

Le premier bénéfice est l’impact positif sur l’environnement. Le but étant de réutiliser afin d’éviter de créer un nouveau produit. Cela permet d’économiser également de l’énergie et des matières premières.
Le principe est de ne pas jeter, c’est-à-dire éviter le gaspillage et réduit la production de déchets.
Le côté économique est le plus important. Récupérer un produit ou un objet, ne coûte rien ou presque.
En plus de l’aspect économique, ce concept permet de faire parler votre créativité afin de trouver un nouvel usage à un objet ou un produit récupérer. L’upcycling permet aussi la création d’objets uniques. L’avantage de l’upcycling est en plus accessible à tous !

L’upcycling est défini comme : un concept responsable, éthique et à un impact positif sur l’environnement.

Qui peut pratiquer l’upcycling ?

Vous avez déjà pu remarquer des salons de jardins en palettes, ou encore une bouteille en verre réinventer en vase…
Tout peut-être upcyclable et par n’importe qui ! Le potentiel est illimité.
Tout le monde peut se lancer dans l’upcycling, même les entreprises ou encore les associations. Plusieurs secteurs ont déjà saisi l’opportunité comme : la mode, la déco, l’automobile…

Des nombreuses marques de prêt-à-porter se sont déjà intéressés à ce phénomène. L’upcycling a aussi touché le luxe.

L’upcycling, la nouvelle tendance

L’upcycling a de multiples bénéfices. Il est responsable, il valorise les déchets avec peu ou pas d’énergie et en plus, il est accessible à tous.
L’upcycling est peu industrialisé, contrairement au recyclage qui lui est très exposé auprès des industries. C’est pour cela que l’upcycling tente de faire sa place petit à petit et de s’intéresser dans les processus industriels. L’upcycling est un vrai modèle économique, il permettrait de structurer une véritable filière économique.

La question maintenant est, est-ce que l’upcycling deviendra un des piliers essentiels de l’économie pour remplacer le recyclage ?
En tous cas, cette tendance continue à s’installer petit à petit dans nos modes de vie.

Vous pourriez également aimer...