Conséquence manque de sommeil
Bien-être

Les conséquences du manque de sommeil

Le manque de sommeil peut engendrer plusieurs effets négatifs sur notre santé plus ou moins grave. En France, environ un quart de la population pense être en manque de sommeil. Cela peut être lié à plusieurs choses comme par exemple l’exposition aux écrans, le stress, les modifications du rythme de travail…

Lien entre le manque de sommeil et le surpoids :

Plusieurs études scientifiques ont démontré que le lien entre le manque de sommeil et l’obésité est établit, les scientifiques expliqueraient cela par le fait que lorsque l’on dort moins on aurait tendance à manger plus et généralement des aliments contenants plus de calories.

Manque de sommeil et les maladies cardiovasculaires:

Le manque de sommeil, d’après les scientifiques, conduirait à plusieurs types d’impacts biologiques comme une augmentation des maladies cardiovasculaires. Ne pas dormir suffisamment ou au contraire trop augmente le risque de déclencher un AVC (accident vasculaire cérébrale).

manque-de-sommeil-à-la-fac

Le manque de sommeil et l’apprentissage :

Il est bien connu que toutes les mamans répètent sans arrêt à leurs enfants d’aller se coucher tôt quand le lendemain il y a école, mais cela ne sert pas à rien. En effet notre cerveau besoin de repos pour pouvoir apprendre et bien retenir les informations de la journée. Si on est en manque de sommeil on aura beaucoup plus de difficultés à apprendre et retenir une leçon.

Le manque de sommeil et le diabète :

Encore une fois, selon des études scientifiques, le manque de sommeil mènerait à une réduction de la production par notre corps d’insuline et augmenterait ainsi le risque de développer un diabète de type 2 de 37% en moyenne. De plus, pour les personnes qui sont déjà diabétiques, les troubles de sommeil sont suivis par un affaiblissement du contrôle de la glycémie. Avoir un bon sommeil paraît donc indispensable quand on est potentiellement à risque de diabète

Le manque de sommeil et les troubles de l’humeur :

Beaucoup de preuves affirment que le sommeil et la dépression sont fortement liés. La personne étant en dépression a tendance à dormir trop, en diminuant le sommeil des personnes dépressives on peut leur diminuer leurs symptômes dépressifs. Par contre, le manque de sommeil, pourrait malheureusement conduire chez certaines personnes des troubles de l’humeur ou bien en conduire d’autres en dépression. Il faut tout de même savoir que souvent, l’insomnie se retrouve parmi les premiers symptômes d’une dépression.

Vous pourriez également aimer...